Home » Central & South Asia, North America

Les Nations Unies tentent de dissimuler les meurtres de l’OTAN des civils en Afghanistan

14 June 2011 4,141 views One Comment

Read the original (English) version here.

Par Martin Iqbal, 12 juin 2011. Traduction par Irradiee.

Une déclaration de presse 11 Juin de la Mission d’Assistance des Nations Unies en Afghanistan (UNAMA) présente le mois de mai 2011 comme le mois le plus meurtrier pour les civils afghans depuis 2007. Toutefois cette annonce dissimule une tentative extrêmement pernicieuse pour couvrir les meurtres de l’OTAN de civils dans les territoires occupés d’Afghanistan.

Dans son rapport, UNAMA rapporte les cas, en relation à des conflits, de 368 civils tués et 593 blessés parmi les civils en mai 2011. Georgette Gagnon, directrice de Human Rights pour UNAMA, déclare que “plus de civils ont été tués en mai que pendant tout autre mois depuis 2007, lorsque UNAMA a commencé à documenter les pertes civiles“.

La tentative répugnante de l’ONU à blanchir les meurtres de l’OTAN des civils est révélée dans la décomposition de la MANUA des causes de la mort [souligné par l’auteur]:

Les éléments anti-gouvernementaux ont été responsables de 301 décès de civils (82 pour cent de tous les décès de civils en mai).

Quarante-cinq morts parmi les civils (12 pour cent de tous les décès de civils en mai 2011) ont été attribuées aux forces pro gouvernementales.

Vingt-deux décès ou six pour cent des décès de civils en mai 2011 n’ont pu être attribués à aucune des parties du conflit car la plupart de ces décès ont été causés par des tirs croisés.

Ainsi, selon cette déclaration de l’ONU, 94% des décès de civils afghans sont causés par d’autres Afghans, et 6% n’ont pu être attribuées à aucune des parties. Le communiqué de presse ne contient aucune mention des termes “US” ou “OTAN” du tout.

Puis, caché vers la fin de la déclaration (toujours sans mentionner les mots “US” ou “OTAN” du tout), se trouve une seule phrase énonçant en contradiction directe avec le n’ont pas pu être attribués:

Les frappes aériennes ont causé trois pour cent du total des décès civils en mai.

Comparons et contrastons cela avec les rapports suivants des morts de civils causées par l’OTAN en mai 2011:

Ces deux incidents à eux seuls élèveraient le nombre de mai 2011 de l’OTAN des morts de civils à près de quinze pour cent – bien plus élevé que les trois pour cent enterré dans la déclaration ‘trompeuse de l’ONU ‘n’ont pas pu être attribuées à aucune partie’.

La déclaration éhontée de UNAMA reflète la politique américaine de rabaisser les civils qu’ils assassinent a un statut d’«insurgé», et attire l’attention sur le fait que l’ONU est totalement complice du blanchiment des crimes de guerre de l’OTAN en Afghanistan et au-delà.

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.

Show us you\'re human! *